20 septembre 2016

LE TOP HIPPIE Vanessa Pouzet / Vivement l'été prochain!


Vite, avant que l'automne n'arrive, je vous présente mon coup de coeur couture de cet été, le top Hippie de Vanessa Pouzet. Coup de coeur un peu tardif, car le look "off shoulders" me faisait de l'oeil depuis quelques temps. J'ai résisté tout l'été au dernier modèle proposé par Vanessa Pouzet, puis finalement puisque le soleil se montrait plus que d'habitude et qu'il faisait encore chaud à Bruxelles, j'ai craqué en dernière minute.
Vanessa Pouzet, donc. Parisienne, styliste, photographe, graphiste, artiste peintre et bien d'autres, Vanessa crée et vend des patrons de couture au format PDF sur son site. Je trouve que ses modèles sont toujours très tendance. Etonnant de ma part de ne pas avoir succombé plus tôt et pour d'autres patrons...
Point de vue explications du patron, pas de souci à l'horizon. Tout est bien pensé pour des finitions simples mais jolies, comme le biais des emmanchures ou les coutures anglaises des côtés.
J'aurais juste dû m'attarder davantage sur la découpe des rentrés de couture lors de l'assemblage du volant et du corps du top. Mon coup de ciseaux n'était pas exactement au bon endroit et même s'il n'y a que moi pour le voir, il y a un petit défaut...
En attendant un prochain craquage dans la boutique de Vanessa Pouzet, vivement l'été prochain, que je puisse porter ma Hippie et dénuder mes épaules.

Le top Hippie

  • Patron Vanessa Pouzet à 6,90€ en format PDF
  • Réalisé en taille 38
  • Version top (le patron se décline aussi en robe)
  • Hauteur de volant: grand
  • Finition: biais en satin blanc pour les emmanchures
  • Tissu: popeline de coton blanc avec rayures ajourées de Bennytex

Merci Chéri pour les photos.


14 septembre 2016

Tableau abstrait DIY / Se prendre pour une artiste


Que dites-vous d'une nouvelle rubrique "do-it-yourself"?

Je vous propose de l'inaugurer par la réalisation d'un "tableau", une oeuvre d'art ou plus modestement, un bricolage qui vous permettra d'habiller un mur avec une décoration unique mais tout à fait abordable, aussi bien en terme de budget qu'en terme de talents artistiques.

Allez, n'ayez pas peur. On n'est pas Picasso mais on se lance!



Le matériel
  • Un châssis entoilé
  • Du ruban de masquage
  • De la peinture murale acrylique (une couleur pour les bandes, une ou plusieurs couleurs pour le reste). J'ai utilisé un blanc cassé pour le fond et les bandes, un gris taupe et du doré pour le reste.
  • Un rouleau
  • Des pinceaux


  1. Peindre la toile au rouleau avec la couleur de fond (celle qui sera la couleur des bandes.
  2. Une fois que c'est bien sec, appliquer le ruban de masquage selon le motif désiré.
  3. Etape optionnelle: au pinceau, appliquer une nouvelle couche de couleur de fond sur les bords du ruban de masquage. Cela permet de bien coller le ruban sur la toile et de combler les trous entre la toile et le ruban afin que les bandes soient bien nettes, une fois le ruban retiré.
  4. Laisser sécher.
  5. Peindre les espaces entre les rubans avec les couleurs de votre choix.
  6. Retirer délicatement les rubans de masquage.




1 septembre 2016

JUPE A FRONCES / Comme Audrey en vacances


Dur dur de se mettre devant sa machine à coudre quand c'est canicule, non? J'avoue que je n'en sais trop rien car j'ai cousu cette jupe il y a quelques semaines déjà, lors d'une météo plus clémente, si pas pourrie...
Je ne sais pas d'où m'est venue cette lubie mais cela fait pas mal de temps qu'une idée fixe de jupe rétro, très années cinquante, très bouffante, me parasite le cerveau.
Après avoir écumé la toile et ne pas avoir trouvé mon bonheur, j'ai pris la grave décision de coudre sans filet et sans patron, ce Graal de jupe dans un tissu acheté chez Bennytex.
Parlons-en de Bennytex! J'ai profité des soldes d'été pour passer ma première commande de tissus sur leur site (à voir sur mon compte Instagram). Vraiment ravie de la qualité et surtout des prix imbattables.
Le satin de coton bleu marine commandé à dessein s'est avéré parfait.


Pour réaliser la jupe, j'ai longtemps gambergé en hésitant entre des plis et des fronces. Finalement, j'ai opté pour les fronces, ayant la flemme de comprendre comment calculer le nombre de plis et leur largeur. Et en matière de fronces, je n'y ai pas été de main morte avec deux fois toute la largeur du tissu (1,40m), soit 2,80 m de tissu à froncer!
Pour le reste, R.A.S. La pose de la fermeture invisible, ainsi que celle de la ceinture se sont très bien passées. J'ai fait le choix complètement fou de faire l'ourlet à la main. J'ai eu peur d'y passer trois jours et trois nuits mais non, c'est assez rapide et plutôt relaxant.
J'avais lu quelque part qu'il valait mieux faire un ourlet généreux pour un beau tombé de jupe. Mon ourlet fait 8 cm et je me demande si j'ai bien fait car sur la photo, je trouve qu'il est fort visible.
Conclusion: une lubie de réalisée. La jupe est fidèle à mon idée fixe. Portée avec des ballerines, je me sens comme Audrey Hepburn dans Vacances Romaines. Enfin... la taille de guêpe en moins, évidemment. Non mais franchement, comment est-ce possible ça?
Bonne rentrée, les enfants!







La jupe rétro froncée


  • réalisée sans patron
  • largeur: 2,80m de tissu froncé pour arriver à 73 cm de tour de taille
  • longueur finie: 70 cm (sans la ceinture)
  • fermeture éclair invisible sur le côté
  • tissu: satin de coton bleu marine Bennytex

EnregistrerEnregistrer

5 juillet 2016

SALADE RUSSE / Rose poupée




Si vous me le permettez, je voudrais zapper la case météo et passer directement aux sujets qui se mangent. Je vous propose aujourd'hui de voyager, pas aussi loin que le Japon mais pas aussi près que la Belgique. Un petit aller-retour chez les Slaves. Comme je l'ai évoqué un jour pour la recette des pirojki, j'ai la chance d'avoir hérité de certaines recettes de ma belle-famille d'origine russe, dont celle de la salade russe, appelée aussi "vinaigrette" alors qu'il n'y en a pas...

D'après mes quelques rapides recherches, la salade russe serait une "invention" du Belge (tiens tiens, quand on dit que le monde est petit), Lucien Olivier, chef du restaurant L'Ermitage à Moscou au milieu du 19ème siècle. Si je ne retrouve pas la plupart des ingrédients du chef dans la recette que je possède, j'en déduis que c'est une version "populaire", pour ne pas dire soviétique que je détiens là. La salade russe du peuple, pour ainsi dire car avec cette recette, vous n'aurez point besoin de caviar, de homard ou de gélinottes (pas la peine de chercher si vous ne savez pas ce que c'est). Que des ingrédients tout à fait communs dans nos contrées. J'ai même le plaisir de vous annoncer que c'est une recette végétarienne.

Pas très photogénique, cette pauvre salade russe mais grâce à la betterave, elle prend une jolie couleur rose. Rose comme les joues d'une poupée russe. De quoi égayer nos assiettes, car ça fait du bien non?


Salade russe

3 carottes
3 grosses pommes de terre
1 betterave rouge cuite
1 mayonnaise maison (à partir d'un jaune d'oeuf)
1 bocal de gros cornichons aigre-doux

  1. Epluchez les carottes et les pommes de terre.
  2. Cuisez-les à l'eau bouillante. Lorsque c'est cuit, égouttez et laissez refroidir.
  3. Préparez une mayonnaise maison.
  4. Découpez les carottes et les pommes de terre en dés moyens (1,5 cm environ). Faites de même avec la betterave épluchée et 2 gros cornichons.
  5. Mêlez tous les légumes avec la mayonnaise. Salez et poivrez à votre goût.



24 juin 2016

PULLED PORK / J'ai testé pour vous (en prenant le temps)


Mais naaaaaan, ce n'est pas ce nouveau produit vendu en supermarché. Dans un sachet sous vide, noyé dans un liquide visqueux pas très appétissant. Non, ce n'est pas celui-là que j'ai testé. Je l'ai bien sûr fait moi-même ce pulled pork.

Le pulled pork, c'est du porc effiloché. Une recette typiquement américaine de porc assaisonné d'une sauce genre barbecue et rôti longuement au four. Une cuisson plutôt longue... un inconvénient majeur comparé au plastique sous vide du supermarché. 

Dans notre société moderne, ce qui prend du temps est loin d'être une valeur positive et n'a aucune chance d'être retenu comme argument de vente aux yeux des marketeers. Pourtant, en matière de cuisine, rien ne remplace la valeur temps. Une pâte qui repose douze heures, un gigot qui cuit durant cinq heures, des olives en saumure pendant soixante jours, les douze mois d'affinage d'un fromage... Quand on prend le temps, que c'est bon!

Je vous le confirme pour ce pulled pork qui a mijoté cinq heures dans mon four. Nous l'avons mangé comme un sandwich, dans un petit pain avec un peu de chou ou de la laitue pour les réfractaires et une petite "clouche"* de mayonnaise.

La recette est largement inspirée de celle de Scally et celle de Christelle.

Si vous n'aimez pas le foot, profitez de la plus gourmande des excuses, retirez-vous en cuisine avec un bon bouquin car vous avez un pulled pork à surveiller.

*leçon de bruxellois: une clouche, c'est une petite quantité, une petite cuillérée. Expression principalement utilisée pour désigner la portion de mayonnaise sur un cornet de frites.




Pulled pork

1 rôti de porc d'environ 700 g
1 oignon
5 cuillères à soupe de ketchup
2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique
200 ml d'eau
50 g de cassonade
1 cuillère à soupe de sauce Worcestershire
1 gousse d'ail
1 cuillère à soupe de sauce de soja
1 mélange d'épices type chili (piment, paprika etc)

  1. Sortez le rôti une petite heure à l'avance.
  2. Préchauffez le four à 140°C.
  3. Dans une cocotte avec couvercle qui peut aller au four, faites chauffer un peu d'huile d'olive, ajoutez l'oignon coupé en gros morceaux et colorez la viande sur tous les côtés.
  4. Dans un bol, mélangez tous les ingrédients de la sauce: ketchup, vinaigre, eau, cassonade, Worcestershire, sauce de soja, épices chili, ainsi que la gousse d'ail émincé finement.
  5. Versez dans la cocotte, sur la viande et enfournez avec le couvercle entre 4 heures 30 et 5 heures.
  6. Toutes les heures, arrosez la viande de sauce et à mi-parcours, retournez-la.
  7. A la fin de la cuisson, laissez reposer une dizaine de minutes. Puis, avec 2 fourchettes, effilochez la viande. Mêlez le reste de la sauce au porc effiloché.
  8. A dégustez dans un petit pain, garni de laitue ou de chou et un peu de mayonnaise.




LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...